Management visuel digital : NEPSIO Conseil s’allie avec PingFlow

 

« C’est un partenariat basé sur la confiance et des valeurs communes de service client et de valeur ajoutée », pose Emmanuel Joussemet, fondateur et dirigeant de NEPSIO Conseil pour décrire le partenariat déployé depuis quelques mois avec PingFlow, une entreprise innovante implantée à Villeneuve-d’Ascq qui a développé l’outil de management visuel digital PingView.
Co-fondatrice de PingFlow, Claire Jolimont rappelle les atouts de cette solution. « Les objectifs peuvent être très divers selon les organisations : améliorer la collaboration au sein des équipes, la communication, mais aussi mieux piloter son activité, voire pousser des messages de communication à certains moments. »

 

Une complémentarité des expertises

Le partenariat entre NEPSIO Conseil et PingFlow repose sur la complémentarité des expertises. A PingFlow, celle de l’outil. À NEPSIO Conseil, spécialiste de l’accompagnement dans les projets de transformation et d’évolution, celle de la conduite du changement. Car l’outil PingView ne se contente pas de digitaliser les traditionnels post-it. « En agrégeant des données multiples, à la fois internes et externes, il permet de lier les équipes à distance et d’exploiter les données tout en évitant la tâche de ressaisie et donc le risque de perte d’informations », souligne Claire Jolimont.

Autre point fort de cet outil de management visuel : ses alertes visuelles et sonores conditionnelles, qui permettent de gérer par exception en mettant en évidence des risques ou des seuils spécifiques à l’activité, ou encore la gestion programmable des éléments affichés pour une meilleure communication interne, dynamique et en temps réel.

 

 

L’appropriation, clé de la réussite

Le management visuel induit un réel changement des pratiques et nécessite une appropriation. « Sa mise en place crée de nouveaux rituels, en supprime d’autres et modifie en profondeur le rôle de chaque membre de l’équipe » souligne Ambroise Perrachon, consultant chez NEPSIO Conseil.

De plus, le digital offre de nouvelles possibilités de communication et d’analyse. Il permet des décisions plus rapides et plus efficaces qu’il faut se donner les moyens de mettre en œuvre. « Il faut que l’organisation soit suffisamment mature sur ses besoins et qu’elle ait travaillé en amont sur les process », complète la CEO de PingFlow.

Une appropriation qui débute par une étape fondamentale : celle de l’expression des besoins. L’objectif est clair : il s’agit de co-construire une maquette en parfaite adéquation avec les besoins de chaque client, voire de chaque équipe. « Souvent, on multiplie les outils digitaux, mais on ne les exploite pas jusqu’au bout et l’information se partage mal, observe Claire Jolimont. Si vous mettez des écrans avec des données, même très bien travaillées, mais que derrière, l’entreprise ne travaille pas les rituels d’animation, le risque est de cantonner l’outil au rôle d’œuvre d’art… » C’est là qu’intervient la valeur ajoutée de NEPSIO Conseil, qui accompagne ses clients sur l’expression de leurs besoins et l’identification de la solution qui y répondra, à travers un dossier de choix objectif et argumenté. Ensuite, NEPSIO Conseil sécurise le déploiement opérationnel de l’outil retenu et la mise en place des nouvelles règles d’animation et de fonctionnement avec notamment la définition des rôles de chacun. Avec PingView, « l’appui se déroule en deux phases : la construction de la maquette lors d’ateliers de co-construction et l’accompagnement durant 6 à 8 semaines pour rendre l’équipe autonome sur l’outil et son animation », indique Ambroise Perrachon.

Avec, à la clé, une réduction des temps de reporting, notamment pour le management intermédiaire. « Cet outil permet au manager de se libérer du temps pour se concentrer sur la résolution de problèmes et l’analyse, tout en rendant les équipes plus autonomes. Car une fois que l’outil sait où aller chercher les données, les mises à jour se font toutes seules », souligne le consultant de NEPSIO Conseil.

« Nos clients des secteurs bancaire et public connaissent l’importance de faire évoluer les postures tant des managers que des collaborateurs dans une approche plus collaborative et mobilisatrice des équipes, relève Emmanuel Joussemet. Le management visuel digital est un excellent levier et un élément fédérateur en ce sens : il permet de traiter des problématiques multisites et d’aller plus loin dans le partage, l’analyse et la valorisation du travail réalisé grâce à une connexion directe sur les données de l’entreprise. »